Archive for the ‘Homosexualité’ Category

Au fait, c’est vrai que t’es pédé ?

mars 9, 2008


J’ai cru remarquer une constance toute féminine dans les quelques conversations que je peux avoir avec des demoiselles: le pédé est partout, omniprésent. Tel camarade de cours est pédé, elles en sont sûres, certaines. En sus, il n’est pas le seul, la moitié des « mecs » célibataires de leurs promotion est homo. La moitié supérieure, s’entend. Celle qui leur plaît, celle qui les séduit. On peut y voir une application de la Loi de Murphy à la sexualité. Ou tout autre chose. Car il existe des homosexuels, certes, enfin, pas en Iran comme le rappelait le subtil Ahmadinejad. Mais nous sommes en France, contrée de la dépravation sexuelle. Donc de l’homosexualité. Bon, j’avoue, je pérore, je provoque : j’ignore si l’uranisme relève du vice, de la maladie génétique, voire de l’archétype de la diversité plurielle ou quoi que ce soit. Et je m’en contrefiche. Les vices ne sont pas des crimes écrivait Spooner. Même quand certains vont jusqu’à se faire enculer par des Arabes, tels Renaud Camus, le marquis de Sodome des hammams marocains. Bref. Donc, oui, il existe des homosexuels en France. Quelques pour cents. Lesquels se trouveraient miraculeusement concentrés dans les classes de nos demoiselles. Elles en sont convaincues, vraiment. Et puis ils n’ont pas de dulcinée et une sensibilité sans commune mesure avec la norme du vil phallocrate nazi pas gay. Hein, vous n’allez pas prétendre que ce n’est pas un signe, tout de même. Le mâle hétéro se doit d’être nazi et phallocrate ou gauchiste (il se libère alors de la contrainte naturelle, carcan suranné en pratiquant le polyamour polysexuel, il est bi, par tolérance et ouverture d’esprit, c’est le summum du citoyen moderne). Et comme ces étudiantes sont trop délicates, trop timides pour oser un « Au fait, c’est vrai que t’es pédé ? »… Bon, certaines osent malgré leur honte et dans neuf cas sur dix, elles se sont fourvoyées magistralement car elles ne pouvaient pas même concevoir qu’on résiste au charme de la Sirène. Le reste, le type prétend qu’il est pédé pour ne pas être harcelé par un troupeau de harpies en furie. L’homosexualité devient un exutoire aux problèmes sexuels, à l’échec de la séduction. Untel ne cède pas à la minijupe, il est pédé et la demoiselle redouble d’attirance, d’entreprises toutes plus folles les unes que les autres, c’est un défi: le faire changer de sexualité, le remettre dans le droit chemin du con. Naturellement, une ficelle serait de faire courir des rumeurs, des bruits d’alcôves (ou de hammams donc) à son propre propos pour devenir désirable et feindre de succomber, le tout dans un pathos mélodramatique digne d’un feuilleton télé. Une idée à creuser, tiens… soyons fous..

  • Archives

  • Articles récents

  • Commentaires récents

    ZAÏMA sur
    ZAÏMA sur Le Camp de la Mort de Tol…
    ZAÏMA sur Le Camp de la Mort de Tol…
    ZAÏMA sur Le Camp de la Mort de Tol…
    ZAÏMA sur La Péninsule des Balkans-Chapi…
    ysengrimus sur (Précision pour ceux qui ont d…
    ysengrimus sur Ajouts de liens
    plutôtlibéralaufond sur Un Beau Rêve (Karl Popper…
    Miroku sur La carte de fidélité SNCF Je m…
    anonyme 32123 sur La carte de fidélité SNCF Je m…
    Les Stups sur Être gouverné ( Pierre-Joseph…
    Simon sur 30 000 visiteurs!!
    Anonymous sur 30 000 visiteurs!!
    ysengrimus sur Libéralisme et Religion (Ludwi…
    Z sur 30 000 visiteurs!!
  • Blog Stats

  • Catégories

  • A Matter of Life and Death Angry White Boy Polka archéofuturisme Armes Army of Lovers Around the World Babooshka Bang Bang Beer Beer Bernard Laporte Birth of Venus Illegitima Bottes Boys don't cry Brigitte Bardot Brit Brit rock Calice Cherry Lips Cortège Cover Daft Punk Da Funk Dance Dangerous Dirty Old Town Du Hast Duong Truong Son Evil Franz Ferdinand From Roots Garbage Get Along God Is God Gouzmandamaz Guns Guns N' Roses Idrovolante Indus In Flames Insurrection Interpol ipvox Iron Maiden Israelism Jazz Juno Reactor Kate Bush Killing an Arab Kiss My Glock Klezmer Korpiklaani Ladytron Liberté Live Losing My Religion Marylin Manson Metal Metallica Metropolitan Klezmer Nancy Sinatra Nappy Noir Désir Nosfell Nothing else matters Népotisme Only for the weak Ot Azoy Neyt A Shnayder Paris Brûle Prop Rock The Cure The Libertines électro émeute übergenius